lya

Covid Confinement Day 19

Lockdown is already difficult for adults but for children, especially if they are the only ones at home, the days can seem endless. I asked my friend Lya, aged 8, to share her vision of lockdown. Below is her first photo and text. It’s amusing that my choice of photo today, before I received hers, is my home-made bread. We live 5 km from the nearest bakery but Lya has one in her village in Sologne.

The total number of deaths in our area is now 12 while France recorded 441 new deaths, as against 471 two days ago. We are now being encouraged to make our own masks. My favorite is from an old t-shirt and a paper towel with no sewing https://YouTube.be/hVEVve-3QeM

Le confinement est déjà difficile pour les adultes mais pour les enfants, surtout s’ils sont les seuls à la maison, les journées peuvent sembler bien longs. J’ai demandée à mon amie Lya, 8 ans, de partager sa vision du confinement. Voici sa première photo et texte. C’est amusant de voir que la photo que j’ai choisi, avant de voir la sienne, illustre mon pain maison. Nous sommes à 5 km d’une boulangerie mais Lya en a une dans son village en Sologne.

Le nombre total de décès en Loir-et-Cher est monté à 12 aujourd’hui alors que le nombre de nouveaux décès en France aujourd’hui est 441 contre 471 avant-hier. On nous encourage à fabriquer nos propres masques. Mon préféré se fait avec un vieux t-shirt et un morceau de d’opaline sans couture https://YouTube.be/hVEVve-3QeM

Ça me fait bizarre de voir ma boulangère derrière cette vitre. Car on passe de l’argent sous la vitre. Il y a pas du tout de personne.

It’s strange to see the lady at the bakery behind this sheet of glass. Because you leave the money under the glass. There is no one there.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...