Poland

Postcard #24 – Görlitz

18133_gorlitz_from_polandGorlitz is on the German-Polish border. This is taken from the Polish side looking forwards the German side. The Polish town is called Zgorzelec but is very different. The second picture is my favourite building in Gorlitz, built in 1550, with its two sundials. It used to be the Ratsapoteke or Town Hall Pharmacy, but is now a restaurant where we had a delicious meal.

Gorlitz se trouve à la frontière germano-polonaise. J’ai pris cette photo du côté polonais en regardant vers le côté allemand. La ville polonaise s’appelle Zgorzelec mais elle n’est pas du tout pareille. Le bâtiment dans la deuxième photo est mon préféré à Gorlitz, construit en 1550, avec ses deux cadrans solaires. C’était le Ratsapoteke à l’origine (pharmacie de l’hôtel de ville) mais maintenant c’est un restaurant où nous avons très bien mangé !

18132_pink_house_gorlitz

18132_pink_house_gorlitz

Postcard #23 – Churches of Peace in Swidnica and Jawor

18131_jawor_3I did not post a photo yesterday because my server was down which was frustrating because we visited one of the most extraordinary churches I have ever seen – not the outside, which was not particularly impressive, but the inside. Unfortunately, there is a lot of lighting which does not make it easy to take photos; I hope the film will give you a better idea. The background noise is the creaking of the wood in the wind.

To quote the Unesco World Heritage site: “The Churches of Peace in Jawor and Świdnica, the largest timber-framed religious buildings in Europe, were built in the former Silesia in the mid-17th century, amid the religious strife that followed the Peace of Westphalia. Constrained by the physical and political conditions, the Churches of Peace bear testimony to the quest for religious freedom and are a rare expression of Lutheran ideology in an idiom generally associated with the Catholic Church.” It was the first church we saw, Swidnica, that really stood out. It can hold a stunning 7,500 people while Jawor can accommodate 6,000.

Je n’ai pas publié une photo hier parce que mon serveur ne fonctionnait plus ce qui était bien frustrant puisque nous avons visité l’une des églises la plus extraordinaire que j’ai jamais vue, pas tant de l’extérieur qui n’était pas particulièrement impressionnante, mais de l’intérieur. Malheureusement, il y a beaucoup de lustres qui empêchent de prendre des photos convenables. J’espère que le film donnera une meilleure idée. Le bruit de fond est le craquement de bois provoqué par le vent.

Pour citer le site de l’UNESCO: Les églises de la Paix à Jawor et à Świdnica, les plus grands bâtiments religieux à charpente de bois d’Europe, ont été construites dans l’ancienne Silésie, au milieu du XVIIe siècle, à l’époque du conflit religieux qui suivit la paix de Westphalie. Modelées par des facteurs physiques et politiques, elles témoignent de la quête de liberté religieuse et mettent en œuvre des formes architecturales généralement associées à l’église catholique mais très peu courantes s’agissant de la religion luthérienne.” C’était la première église à Swidnica qui était vraiment saisissante. Elle peut contenir 7.500 personnes tandis que celle à Jawor peut prendre 6.000.

18127_swidnika_318126_swidnika_218126_swidnika_118129_jawor_118128_swidnika

Postcard #22 – The Panorama, Wroclaw

18123_panorama_1The Panorama, measuring 15 x 114 metres and executed by a group of painters headed by Jan Styka, was originally presented in Lviv in a special round building in 1894. Depicting the Battle of Raclawice, it was taken to Wroclaw after World War II but the subject was considered too patriotic by the Soviets and it was not until 1985 that it was exhibited once again in a new rotunda in Wroclaw. My photos do not do it justice. The foreground is not painted, but is a reconstruction of the same desolate ground as that in the painting.

Le Panorama, qui mesure 15 x 114 mètres fut exécuté par un groupe de peintres chapeauté par Jan Styka. Il fut présenté d’abord à Lviv dans un bâtiment rond construit à son intention en 1894. Représentant la Bataille de Raclawice, le tableau fut transféré à Wroclaw après la première guerre mondiale. Le sujet étant jugé trop patriotique par les Soviétiques, il a fallu attendre 1985 pour qu’il puisse être exposé de nouveau dans une nouvelle rotonde à Wroclaw. Mes photos ne montrent pas sa vraie valeur. Le premier plan n’est pas peint ; c’est une reconstruction du même terrain dévasté que celui du tableau.

18125_panorama_2

 

Postcard #21 – Rural houses in Poland

18120_thatched_roofWhen cycling around the Polish countryside, we’ve seen a lot of old timber houses but the roofs are always fibre cement, flat iron and occasionally currugated iron which obviously can’t be the original material. Today we visited a very interesting outdoor museum near Opole on our way from Krakow to Wroclaw and we were able to satisfy our curiosity. Most of the houses were 19th century but a few were late 18th century. The roofs are either thatched with grain thatching or wooden. The little building on the left is a reconstructed cellar. It was 30°C outside today and very cool inside the little stone building. The little structures in the last photo are beehives.

En faisant du vélo à la campagne en Pologne, nous avons vu beaucoup de vieilles maisons en bois mais les toits sont toujours en fibro-ciment, en tôle  plate et occasionnellement en tôle ondulée ce qui ne peut pas être le matériau d’origine, évidemment. Aujourd’hui nous avons visité un eco-musée très intéressant près d’Opole sur notre parcours entre Cracovie et Wroclaw. Nous avons pu satisfaire notre curiosité. La plupart des maisons dataient du 19e siècle mais il y avait quelque-unes construites au 18e siècle. Les toits sont en chaume de céréales ou en bois. Le petit bâtiment à gauche est une cave reconstituée. Il faisait 30°C aujourd’hui à l’ombre mais à l’intérieur de la petite maison il faisait bien frais. Les petites structures dans la dernière photo sont des ruches.

18121_wooden_roof18122_beehives

Postcard #20 – The Barbican, Kraków

18119_barbicaneThe photo I would have liked to post today was not possible. We visited Wawel Castle which has the most extraordinary stamped and dyed leather-covered walls but unfortunately no photos are allowed and we were under close surveillance. The barbican above, built in 1498, is just outside what remains of the city walls which were replaced in the 19th century by a very pleasant shaded promenade.

La photo que j’aurais aimée poster aujourd’hui n’est pas possible. Nous avons visité le château de Wawel qui a des murs extraordinaires recouverts de beau cuir estampillé et teint de couleur. Malheureusement les photos étaient interdites et nous étions surveillés de près. La barbacane ci-dessus, construite en 1498, devant le reste des remparts de la ville. Ceux-ci ont été  replacés au dix-neuvième siècle par une promenade ombragée très agréable.

Postcard #19 – Krakow

18117_halle_drapsUnlike Warsaw and despite the terrible extermination of 200,000 Jews who were confined to a ghetto, Krakow remained relatively undamaged at the end of World War II, sparing most of the city’s historical and architectural legacy. Above is the Renaissance Cloth Hall in the main Market Square, and below, Wawel Castle, which we intend to visit tomorrow, from the bike path on the other side of the Vistula.

A l’instar de Varsovie et malgré la terrible extermination de 200,000 juifs confinés à un ghetto, Cracovie est resté relativement indemne à la fin de la deuxième guerre mondiale épargnant la plupart de l’héritage historique et architectural de la ville. Ci-dessus, la halle aux draps Renaissance à la place du marché et ci-dessous, le château de Wawel que nous comptons visiter demain depuis la piste cyclable de l’autre côté de la Vistule.

18118_wawel_castle

Postcard #18 – Lancut Castle

18110_lancut_outsideToday we stopped off in Lancut on our way from Zamosc to Krakov and I fell in love with this extraordinary castle. It’s nothing special from the outside but the inside is amazing. My photographs do not do it justice. We have seen so many castles in the last 20 years that we’ve become a little blasé. Lancut is mainly the work of the excessively rich Princess Izabela Lubomirski, a friend of Marie-Antoinette in the first half of the 18th century. Below are a few of the rooms and a fountain.

Aujourd’hui nous nous sommes arrêté à Lancut sur la route de Zamosc à Crakovie et je suis tombée amoureuse de ce château extraordinaire. L’extérieur  n’a rien de particulier mais l’intérieur est vraiment merveilleux. Mes photos ne le montrent pas à sa juste valeur. Nous avons vu tellement de châteaux depuis vingt ans que nous sommes devenus un peu blasés. Lancut nous a surpris! Le château est surtout l’oeuvre de la richissime princesse Izabela Lubormirski, amie de Marie-Antoinette, pendant la première moitié du XVIIIe siècle. Ci-dessous quelques belles pièces et un jet d’eau.

18115_lancut_red_bedroom 18114_lancut_boudoir 18113_lancut_stove 18112_lancut_floor 18111_lancut_green_room 18109_lancut

Postcard #17 – Armenian Houses in Zamosc

18106_armenian_houses_blue_yellow

There are five very colourful 17th century Armenian houses on the market square in Zamosc, whose style combines Italian and oriental influences. The blue house is decorated with a young married couple while the yellow shows a polychrome Virgin of Mary slaying Evil in the form of a dragon. The red house depicts the Archangel Gabriel and a dragon symbolising Evil surrounded by two more reassuring lions. The green house in the last photo has a bas-relief showing the baptism of Christ while the yellow house next to it has very little decoration because it was owned by a simple academy professor.

Il y a cinq maisons du 17e siècle très colorées sur la place du marché à Zamosc, qui ont un cachet aussi bien italien qu’oriental. La maison bleue est décorée d’un couple de jeunes mariés, la jaune représente une vierge polychrome très orientale terrassant le mal qui a pris la forme d’un dragon. La maison rouge s’orne de l’ange Gabriel et d’un dragon symbolisant le Mal, contrecarrés par deux lions rassurants. La maison verte dans la dernière photo est ornée d’un bas-relief représentant le baptême du Christ tandis que la maison jaune à côté possède une façade moins riche car elle appartenait à un simple professeur d’académie.

18108_amenian_houses_red18107_amenian_houses_green_yellow

Postcard #16 – Wooden Churches around Zamosc

18100_wooden_church_oneWe came across this wooden church by accident today and have no information about it. However, the second one in Tomaszowie Lubelskim had a sign in English. Built in 1627, it is considered to be one of the most important wooden baroque churches. It was refurbished in 1727 and rebuilt after both world wars. You can see an example of the interior below, typical of Polish baroque, often silver and blue or red. It has very unusual timber vaulting which my iPhone has not captured very well. The last photos show two  of many decorated crosses we saw on our cycle route today. The wooden house on the left of the first photo is typical of the area.

Nous sommes tombés sur cette église en bois par hasard aujourd’hui et n’ont aucune information. Mais la deuxième à Tomaszowie Lubelskim avait un panneau en anglais. Construite en 1627, elle est considérée comme étant l’une des plus importantes églises baroques en bois. Elle a été remaniée en 1727 et reconstruite après les deux guerres mondiales. Vous pouvez voir un exemple de l’intérieur ci-dessous, typique du baroque polonais, souvent en argent et de couleur bleue ou rouge. Les voûtes en bois sont très originales mais mon iPhone n’a pas était à la hauteur ! Les dernières photos montrent deux crois décorées parmi tant d’autres que nous avons vues sur notre itinéraire vélo aujourd’hui. La maison en bois à gauche est typique de la région.

18101_wooden_church_two18104_timber_vaulting18102_cross

18105_second_cross

Postcard #15 – Lublin & Zamosc

This rather strange castle in Lublin in eastern Poland was built in the 16th century and rebuilt in the English neo-gothic style after a fire in the early 19th century. From 1820 to 1945 it was a prison. Its saving grace is a Byzantine chapel which dates back to the 15th century.

Ce château un peu étrange à Lublin qui se trouve dans l’est de la Pologne fut construit au 16e siècle et remanié dans le style anglais neo-gothique après une incendie au début du 19e siècle. Entre 1820 et 1945 c’était surtout une prison. Ce qui le sauve est sa chapelle byzantine qui date du 15e siècle.

We are now just outside the Unesco World Heritage Site of Zamosc. Below is the imposing town hall built in the 16th century and refurbished in the 18th century. The clock tower is 53 metres high.

Nous sommes actuellement à une douzaine de kilomètres de Zamosc inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ci-dessous l’imposant Hôtel de Ville construit au 16e siècle et remanié au 18 e siècle. Le clocher a une hauteur de 53 mètres.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...