110_peche_carrelet

These square fishing nets, called carrelets in French, are raised and lowered with a winch. Carrelet is also the name given to the little huts built next to the net so that amateur fishermen will not only be kept dry but also also have a place to have a bite to eat and a game of cards while waiting for the fish to arrive.
On the east bank of the Gironde estuary north of Bordeaux, there are currently 150 carrelets between Saint-Sorlin-de-Conac and Maschers. All are built on a platform of various surface area supporting a hut. The winch can be inside or outside. When the carrelet is built near marshland – this mainly concerns the southern part of the estuary – there is also a walkway connecting the fishing hut to terra firma at high tide.

Au départ, un carrelet est un filet de pêche de plusieurs mètres carrés tendu sur une armature métallique, descendu et remonté régulièrement à l’aide d’un treuil. Par extension, le nom de carrelet a été donné à ces cabanes associées au filet et au treuil par l’amateur de pêche qui s’est dit, un jour, qu’attendre le poisson c’est bien mais de l’intérieur d’un abri, c’est mieux et avec une bande de copains en cassant la croûte ou en jouant aux cartes, c’est encore mieux.

Sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde, on compte actuellement 150 carrelets entre Saint-Sorlin-de-Conac et Meschers. Tous sont construits sur une plateforme de surface variable, supportant la cabane, le treuil pouvant être à l’intérieur ou à l’extérieur. Quand le carrelet est implanté en bordure de marais, ce qui est le cas pour la partie sud, il est complété par une passerelle, appelée ponton, qui permet de relier la cabane de pêche à la terre ferme par marée haute. (Merci au Sud-Ouest).
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One comment on “Postcard from Gironde – Le carrelet

Leave a reply

required

CommentLuv badge