Historical buildings

Postcard #15 – Spissky Hrad, Slovakia

175_spissky_distance

 

Spissky castle in eastern Slovakia, one of the largest fortified sites in central Europe, can be seen from afar. It was built in the 12th century. Before 1464 it belonged to the kings of Hungary and resisted Tatar attacks in the 13th century. A gothic basilica was added during the 13th century and a second row of fortifications in the 14th century, doubling the surface area of the castle. It was completely rebuilt in the 15th century, its walls made higher and a third row of fortifications added. A late gothic chapel was added in 1470. The Zapolyas made other late gothic alterations which turned the castle into a comfortable family residence typical of the late Renaissance of the 16th and 17th centuries. In 1780, the castle was burnt down and fell to ruin. It was partially rebuilt in the second half ot the 20th century. It has been on the Unesco World Heritage list since 1993.

Last photo for Damien – what we ate today: a Slovakian speciaity consisting of fried pork and dumplings. It was delicious, much better than anything we had in Romania.

Le château de Spissky en Slovaquie orientale, l’un des plus importants sites fortifiés d’Europe centrale, se voit de loin. Il fut construit au XIIe. Avant 1464 il était la propriété des rois de Hongrie et résista aux Tatars au XIIIe siècle. Une basilique gothique fut construite au cours du xiiie siècle. Une seconde enceinte fut construite au xive siècle, ce qui doubla la superficie du château. Il fut entièrement reconstruit au xve siècle ; ses murs furent rehaussés et une troisième enceinte fut construite. Une chapelle gothique tardive fut ajoutée en 1470. Les Zápolyas réalisèrent d’autres transformations gothiques tardives, qui permirent de transformer le château en une confortable résidence de famille, typique de la Renaissance tardive des xvie et xviie siècles. En 1780, le château fut victime d’un incendie et il est tombé en ruines depuis. Le château a été partiellement reconstruit au cours de la seconde partie du xxe siècle. Il est classé au patrimoine de l’Unesco depuis 1993.

La dernière photo est pour Damien : ce que nous avons mangé aujourd’hui, une spécialité slovaque de porc cuit à la poêle et des dumplings. Bien mieux de ce que nous avons managé en Roumanie.

173_spissky_enceinte174_spissky_ruins172_spissky_1176_slovakia_lunch

Roses and Salt – Roses et sel

140_roses_windowsThis beautiful setting for roses of every type is at Place du grenier à sel in Blois, once the site of a salt storehouse. The second photo was taken at dusk, just ten days earlier.

Ce bel écrin de roses de toutes sortes se trouve à la place du grenier à sel à Blois. La deuxième photo est prise au crépuscule dix jours plus tôt.

141_roses_grenier_sel

 

The Old Presbytery – Le vieux presbytère

136_old_presbyteryToday we participated in a series of private visits organised by a group called “Maisons paysannes de France” (Country Houses of France). This was the last, an old presbytery in Feings, most of which was built in the 18th century, though some parts are much older. The weather was perfect, which helped!

Aujourd’hui nous avons profité d’une série de visites privées organisée par l’association “Maisons paysannes de France”. Le vieux presbytère à Feings était la dernière visite. Les bâtiments datent surtout du 18ème siècle mais certaines parties sont beaucoup plus anciennes. Le temps était parfait, ce qui a bien contribué au plaisir.

Abbaye de la Guiche

135_abbaye_guicheWe have often seen the sign to Guiche Abbey but it was not until we went exploring on our new electrically-assisted bikes today without having to worry about hills that we finally discovered it. We had to shelter from a downpour on the way!  Once a Poor Clare monastery, it was founded in the 13th century by the Count of Blois, Jean de Châtillon, and his wife Alix de Bretagne. The abbey housed the tombs of the counts of Blois for several centuries. It was closed, sold and partly destroy in the 18th century. Today, it can only be visited by groups of more than 20 people or during the European Heritage Days in September.

Nous avons souvent vu le panneau qui indique l’Abbaye de la Guiche mais ce n’est qu’aujourd’hui lorsque nous sommes partis avec nos nouveaux vélos à assistance électrique explorer les environs sans craindre les côtes que nous l’avons enfin découverte. Nous avons dû nous abriter d’une ondée. Cet ancien monastère de Clarisses fut fondée au XIIIesiècle par le comte de Blois Jean de Châtillon et sa femme Alix de Bretagne. L’Abbaye de la Guiche abrita les tombeaux des comtes de Blois durant plusieurs siècles. Elle fut fermée, vendue et en partie détruite à la fin du XVIIIe siècle. Aujourd’hui seuls les groupes de plus de 20 personnes peuvent la visiter, sinon il faut attendre les journées européennes du patrimoine en septembre.

The Castle Dovecote – Le colombier du château

63_pigeon_loft

This magnificent dovecote was once part of the castle in Saint-Denis-sur-Loire. Unfortunately it is gradually disintegrating and it doesn’t seem that there is a project underway to save it.

Ce magnifique colombier faisait partie du château de Saint-Denis-sur-Loire. Malheureusement il est en train de s’écrouler et il ne semble pas de projet pour le sauver.

Château de Saint-Denis-sur-Loire

60_chateau_saint_denis

Saint-Denis Castle goes back to the middle ages. The original stronghold was bought by the Hurault family in 1341 and converted into an elegant manor house. The base of the old fort has been preserved and forms a terrace. The bill of sale mentions the presence of a thermal spring.

After Catherine de Médicis was crowned Queen of France in 1547, she rehabilitated the thermal baths. Her husband, Henri II, King of France and his son Henri III, who was crowned in 1575, came to take the waters at Saint-Denis-les-Fontaines, as it was then known.

In 1851, Elisabeth Hurault rehabilitated the waters and obtained permission to have the mineral baths of Saint-Denis-Lez-Blois restored by a company whose president was Eugène Riffault, mayor of Blois.

Le château de Saint-Denis remontent au Haut Moyen âge. Cette ancienne place forte est achetée par la famille Hurault en 1341 et agrandie pour être transformée en élégant manoir. Les soubassements de l’ancienne forteresse sont conservés et forment une terrasse.L’acte de vente mentionned la présence d’eaux thermales.

A partir de la moitié du XVIème siècle, Catherine de Médicis devenue Reine de France en 1547, entreprend la réhabilitation des Thermes. Henri II roi de France son époux, son fils Henri III futur roi de France en 1575, vinrent prendre les eaux à Saint-Denis-les-Fontaines

En 1851 Elisabeth Hurault réhabilite les eaux et obtient l’arrêté d’utilité publique qui permet l’exploitation des sources minérales de Saint-Denis-Lez-Blois par une société présidée par Eugène Riffault, maire de Blois.

Roofs & Chimneys – Toits et cheminées

42_roofs_chmineys

Today, we went walking at La Chaussée Saint Victor, a town to the north-east of Blois. We really like these roofs seen from above. The following photo shows the front of the manor house which belongs to the municipality. However, I was not able to find out any more about it.

Aujourd’hui on s’est promenés à la Chaussée Saint Victor, une commune au nord-est de Blois. Nous avons bien aimé ces toits aperçus d’en haut. La photo suivante montre le devant du manoir qui appartient à la commune. Je n’ai pas pu en savoir plus.

43_chateau_chaussee_saint_victor

Ateliers Créations Minatures

34_bird_shopYou may remember a photo I took of a stall at the Blois Christmas market that I said I’d go back to. I was very taken with the handmade miniature garden birds. I did go back and we bought five little birds that we know well – the coaltit,  crested tit, goldfinch and nuthatch love the fat balls and sunflower seeds we put out for them and the egret can often be seen on the banks of the Loire. When walking through the historical quarter of Puits Chatel on Saturday, I was delighted to see their permanent abode – Ateliers Créations, at n°1 rue Pierre de Blois, just next to a Renaissance door that has also appeared here.

Vous vous rappelez peut-être une photo que j’ai prise d’un stand au marché de noël de Blois que je m’étais promise de regarder de plus près. J’ai été séduite par les oiseaux de jardin en miniature faits maison. Je suis bien retournée et nous avons acheté cinq petits oiseaux que nous connaissons bien : le mésange huppé, le mésange charbonnièire, le chardonneret élégant et la sitelle torchepot se régalent avec les boules de graisse et les graines de tournesol que nous leur proposons et l’aigrette se trouve souvent en bord de Loire. En me promenant dans le quartier historique de Puits Chatel samedi j’étais ravie de trouver leur demeure permanente : Ateliers Créations, au n° 1 rue Pierre de Blois, tout à côté d’une porte renaissance qui a également figurée ici.

The Old Post House – La vieille poste

33_vieille_poste_1We have often seen the old post house at Chouzy sur Cisse from the highway along the Loire when driving from Amboise to Blois, but have never been able to get a closer look because it’s on a sharp turn on the road. Today we were walking along the path between the road and the Loire. Above is the first view of what we think is a 17th to 18th century house. It’s extremely elaborate for a post house.

We clambered up the slope to the road and crossed over. We were able to take a closer look of the property which consists of several buildings (below). A sign on the side says “La Vieille Poste” but although we’ve searched it on google we haven’t found a description of the building itself although it appears to be the headquarters of an artistic society.

Nous avons souvent vu la vieille poste de Chouzy sur Cisse depuis la route sur la levée de la Loire entre Amboise et Blois mais nous n’avons jamais pu la voir de près parce qu’elle se trouve dans un virage. Aujourd’hui nous nous sommes promenés sur le sentier entre la levée et la Loire. Ci-dessus est la première vue de ce que nous pensons être une maison XVII et XVIIIème siècles. C’est richement sculpté pour un relais de poste.

Nous avons escaladé le talus pour rejoindre l’autre côté de la route et voir la propriété de plus près ; il y a plusieurs bâtiments (voir ci-dessous). Un panneau sur le côté indique “La Vieille Poste” mais nos recherches sur internet n’ont rien révélé des constructions elles-mêmes bien qu’elles semblent abriter une société artistique aujourd’hui.

33_vieille_poste_233_vieille_poste_3

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...